< Retour au sommaire du guide du neuf

Comment financer l'achat d'un logement neuf ?

L'acquisition d'un bien immobilier neuf nécessite le montage d'un dossier de financement incluant les ressources dont dispose l'acheteur. Selon sa situation et la nature de l'opération immobilière, l'acquéreur pourra donc faire appel à plusieurs modes de financement. V&P Immobilier vous propose un tour d'horizon des moyens de financer l'achat de votre logement neuf.

L'apport personnel

L'apport personnel reste la base du financement de votre opération immobilière. Bien qu'il ne soit pas obligatoire, il reste particulièrement recommandé et très apprécié par les établissements bancaires. Cette épargne personnelle doit généralement atteindre un minimum de 10 % du prix du logement pour faciliter l'octroi de conditions plus avantageuses par l'organisme prêteur, mais surtout pour couvrir le dépôt de garantie qu'il faudra verser à la signature du contrat de réservation, et qui représente 5 % de la valeur du bien.

Il existe plusieurs manières de constituer patiemment son apport personnel, ce dernier peut notamment être issu :

  • D'un héritage, donation ou gains exceptionnels
  • D'un compte livret ou compte épargne personnel
  • D'un compte épargne logement (CEL) ou d'un plan épargne logement (PEL)
  • D'une épargne salariale
  • De fonds issus de la vente d'un bien

Les prêts et dispositifs dédiés au financement d'un bien immobilier neuf

Recourir à un crédit immobilier reste la méthode de financement la plus plébiscitée par les acheteurs de biens neufs. Il est souhaitable de démarcher plusieurs établissements bancaires de faire appel aux services d'un courtier spécialisé pour obtenir le meilleur prêt immobilier possible. Basez-vous sur le taux effectif global (TEG) pour comparer les offres des organismes bancaires, car il regroupe l'ensemble des coûts relatifs au prêt.

Il s'écoule généralement plusieurs mois entre la date de signature du contrat de réservation et celle de la signature de l'acte de vente définitif. Un délai suffisant pour vous permettre d'effectuer vos démarches auprès des banques et constituer un dossier de financement solide.

Notons qu'il est possible de combiner prêt immobilier classique et prêt bonifié à taux réduit. Voici donc les autres possibilités d'emprunt pouvant favoriser l'acquisition de votre logement neuf :

  • Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+), réservé aux primo-accédants, il permet de financer 18 à 26 % du prix de l'achat, sous conditions de ressources et dans la limite d'un montant plafonné
  • Le prêt Action Logement plafonné entre 7 000 € et 25 000 €, selon les conditions, et réservé aux salariés des entreprises qui cotisent à un Comité Interprofessionnel du Logement (CIL)
  • Le prêt aux fonctionnaires, réservé aux agents de la fonction publique, et qui varie de 1500 € à 3000 € selon les conditions
  • Le prêt des caisses de retraite complémentaire et mutuelles, dont le montant et les conditions varient selon les organismes
  • Les prêts de collectivités locales, dont le montant et les conditions varient d'une région à l'autre