< Retour au sommaire du guide du neuf

Pourquoi privilégier l'immobilier neuf à l'ancien

Lorsque l’on envisage d'investir dans l’immobilier, à un moment donné se pose obligatoirement la question d’acheter un logement neuf ou ancien. Bien que les constructions anciennes présentent parfois quelques avantages comme un bel emplacement dans un quartier historique ou l’utilisation de matériaux nobles leur conférant un certain charme, force est de constater que de manière générale, les logements neufs demeurent plus avantageux pour les particuliers. Pour vous en convaincre, V&P Immobilier a compilé objectivement les raisons qui plaident en faveur de l’acquisition de biens immobiliers neufs.

1. Le prix

Dans la plupart des cas, les prix des appartements anciens paraissent moins chers que ceux qui sont neufs. Pourtant, si vous comparez les habitations à niveau de confort et de performance énergétique équivalents, vous finirez par remarquer que le coût global d'un logement neuf est largement inférieur à celui d'un logement ancien mis en conformité.

De plus, les frais notariés relatifs aux biens anciens s’avèrent trois fois plus élevés que ceux des biens neufs. Dans le marché de l’ancien, il représente 8 à 9 % du prix de vente, contre 2,5 à 3 % pour ce qui est des logements neufs.

Il est important d’ajouter que les charges de copropriétés et d’entretien des immeubles neufs sont beaucoup moins chères que celles des immeubles anciens.

2. Le confort et la sécurité

Les appartements neufs sont bien plus confortables que les biens immobiliers anciens. Leur modernité correspond aux besoins de la société actuelle car ces logements bénéficient des avancées techniques, thermiques, acoustiques et technologiques qui placent leurs occupants dans des conditions optimales de confort et de bien-être. Les habitants d’un programme immobilier neuf pourront par exemple profiter d’infrastructures leur facilitant la vie au quotidien.

De surcroît, les biens neufs présentent une meilleure optimisation des espaces et des volumes, avec une architecture  adapté aux besoins de chacun.

Soulignons par ailleurs que les habitations neuves se doivent impérativement d’être aux normes de sécurité et énergétiques actuellement en vigueur (performances énergétique, antisismique, anti-incendie et d’accessibilité pour les handicapés).

3. La possibilité de personnaliser son logement

Lors de l’achat d’un logement neuf, l’acquéreur aura la possibilité de personnaliser son appartement selon ses désirs et ses envies. Il pourra par exemple exiger l’utilisation de matériaux spécifiques et l’installation d’équipements particuliers. De plus, un large choix sur chaque prestation et élément d'équipement sera offert  à chaque acquéreur et ce sans coût additionnel.

Ce n’est évidemment pas le cas avec les biens anciens dont les coûts liés à la personnalisation sont particulièrement élevés, en plus de nécessiter l’approbation des autres copropriétaires selon les situations.

4. Les aides et dispositifs fiscaux

Le marché des biens immobiliers neufs est favorisé par différents dispositifs fiscaux qui aident les acquéreurs dans le financement de leur projet immobilier.

Depuis le 1er janvier 2013, les primo-accédants envisageant l’achat d’un logement neuf peuvent ainsi prétendre au prêt à taux zéro PTZ+. Ce type de prêt, qui dépend des revenus, de la composition du foyer et de la zone géographique ciblée, facilite grandement le financement de l’opération immobilière, surtout pour les jeunes couples.

L’acquisition d’un bien neuf peut aussi vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu si vous vous engagez à mettre votre logement en location pendant une durée minimale. C’est notamment le cas avec la loi Pinel qui accorde une défiscalisation allant de 12 % à 21 % de la valeur du bien à tous les propriétaires de logements neufs qui mettent en location leur bien.